Questions fréquentes

Suis-je hypnotisable ?

Oui, tout le monde l’est, c’est un état naturel. La vraie question est de savoir comment et à quel rythme vous allez entrer dans votre état d’hypnose. Cela dépendra de vous mais aussi du praticien qui saura vous guider au mieux pour découvrir confortablement cet état d’hyper-conscience, propice au changement.

L’hypnose peut-elle tout faire ?

Non, l’hypnose n’est pas une baguette magique, ne répare pas les mobylettes, ne fait pas revenir l’être aimé et ne vous garantit pas amour et prospérité…

Il s’agit par contre d’un outil formidable qui peut vous aider à vous libérer, à devenir ce que vous pouvez être et améliorer votre quotidien. Nous continuons d’apprendre et de découvrir en permanence le potentiel de ces techniques de communication qui révolutionnent certaines croyances et ouvrent un vaste champ d’explorations futures.

Vais-je dormir pendant la séance ?

Non, pendant une séance, vous entendrez tout ce qui se passe, les bruits extérieurs, la voix du praticien. Cet état est à mi-chemin entre l’état d’éveil et le sommeil. Si vous êtes fatigué, cet état peut-être propice à une excellente récupération mais vous vous éveillerez toujours en fin de séance.

Vais-je être manipulé, comme on peut voir à la télévision ?

Oui et non. Ce que vous voyez parfois à la télévision, en spectacle ou dans la rue est un autre type d’hypnose, plus directive, plus classique. Le seul objectif de l’hypnose de spectacle est de divertir un public.

Pour l’hypnose ericksonienne, l’objectif et les approches sont très différentes. Elles ont pour but de vous guider dans le changement, de proposer à votre inconscient d’aller chercher de nouvelles ressources. En aucun cas il est possible en hypnose de vous faire faire quelque chose que vous ne voudriez pas. Une mauvaise suggestion et vous vous réveilleriez aussitôt.

Vais-je avoir quelque chose à faire ou tout va se faire tout seul ?

S’agissant d’une thérapie brève, l’objectif de l’hypnose ericksonienne est d’obtenir un résultat durable et automatique en quelques séances. Vous permettre de devenir autonome à l’issue des séances est également la conduite de tout praticien éthique et professionnel.

Il est fréquent d’avoir des tâches simples à effectuer avant et après les séances car vous êtes avant tout l’acteur principal, le praticien n’est que le metteur en scène…

Comment puis-je être sûr(e) de la compétence du praticien ?

Dans le cadre du bouche à oreille, de recommandations, vous serez sans doute déjà enthousiaste à l’idée de pouvoir être accompagné(e) au mieux dans votre démarche.

Si vous ne connaissez personne autour de vous qui a déjà expérimenté l’hypnose ericksonienne, vous pouvez vous renseigner sur la formation et les diplômes du praticien en contactant l’école ou le centre de formation qu’il l’a formé.

J’ai peur à l’idée de faire une séance d’hypose. Est-ce normal ?

C’est tout à fait naturel. L’hypnose peut apparaître mystérieuse même si elle se développe de plus en plus. Tout ce qui nous est inconnu est source d’interrogations et éprouver un peu de nervosité à l’idée de découvrir cet état est normal. Rassurez-vous, une fois découverte, l’hypnose est un formidable outil dont vous découvrirez les bénéfices dans de nombreuses facettes de votre vie.

D’autres questions ? N’hésitez pas à me contacter.